Onyx noir

 

Les chercheurs ont découvert des bols entièrement taillés dans l’onyx en Égypte¸ datant de la IIe dynastie. 

En Crête, pendant l’ère minoenne, l'onyx était utilisée de manière fréquente, notamment dans le palais de Cnossos. Il était également très plébiscité par les Romains. Par ailleurs, Pline l’Ancien en décrit deux variétés et rapporte plusieurs méthodes permettant de changer sa couleur.

Dans le Livre Saint, l’onyx est représenté comme l’une des pierres constituant la cuirasse d’Aaron et l’une des portes de la Jérusalem Céleste.

Dans la culture arabe, elle est nommée « El Jaza » qui signifie « tristesse ».

Les Indiens et les Perses considéraient que l’onyx les protégeait du mauvais œil et avait la capacité de soulager les douleurs de contractions pendant l’accouchement. Pour cela, il faut le poser sur le ventre de la femme. L’onyx était également censé réduire les pulsions sexuelles.

Les chinois voyait cette pierre fine comme un porte-malheur. En effet, il était exploité par les esclaves dans les mines et personne ne voulait la toucher par crainte de s’attirer de mauvais œil ou encore perdre son énergie. Il était donc destiné à l’export et aux inconscients, loin des frontières du pays.

Ce n’est qu’en Angleterre, pendant l’époque victorienne, que l’onyx a connu un véritable succès, particulièrement l'onyx noir. Pour respecter la mode du deuil, comme celui porté par la reine Victoria pendant 40 ans, les autres couleurs étaient formellement interdites.

Durant l’Antiquité, les onyx sont originaires de l’Arabie et de l’Inde.
 
Les plus beaux viennent de la montagne Shibam, non loin de Mareb, capitale du fameux royaume de Saba (aujourd’hui enfouit sous les sables du Yémen, dans la région de l’Hadramaout). La taille faramineuse des blocs d’onyx travaillés étonne toujours les scientifiques et les historiens.
 
Toutes les civilisations de l’Antiquité utilisent l’onyx de manière très habile. À Abydos, en Égypte, les chercheurs ont découvert plusieurs assiettes, jarres et vases en onyx. Les temples funéraires cachaient également des perles de boucles d’oreilles en onyx.
 
Les Romains en faisaient des chevalières gravées de divers symboles. Le Cabinet des Médailles abrite aujourd’hui un vieux sceau phénicien qui date de 780 av. J.-C., représentant l’enfant-dieu solaire Nfertoum entouré de magnifiques fleurs de lotus. Selon Appien, un historien grec, le roi du Pont (localisé au nord de la Turquie actuelle), Mithridate le Grand (environ l’an 100 avant notre ère), aurait en sa possession deux mille vases d’onyx et d’or. Suite à sa victoire, Pompée ramène ces magnifiques vases à Rome.
 

Plus tard au Moyen-Âge, dans les récits médiévaux, la notion onyx désigne les intailles d’agate. Celles où figurent quelques animaux ont une excellente réputation, tandis que la couleuvre et le cerf transmettent du courage. 

Bien plus tard, Isabelle d’Este, épouse du Duc de Gonzague, possède de prestigieuses collections de camées antiques à Mantoue. Le plus célèbre est le grand camée de Gonzague ou Malmaison, de 16×12 cm de dimensions. Ayant beaucoup voyagé, ce joyau du IIIe siècle av. J.-C. a connu bon nombre de propriétaires comme l’Impératrice Joséphine et le Tsar Alexandre Ier.

Originaire d’Alexandrie, il y figure Ptolémée II et sa sœur-épouse Arsinoé (conservé au musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg). Le musée d’histoire de l’art de Vienne abrite l’onyxkanne, l’aiguière d’onyx. Ce vase fait d’or et onyx, embelli par des joyaux précieux est un chef-d’œuvre du français Richard Toutain. Charles IX l’offre au prince tyrolien pendant son union avec Elisabeth d’Autriche. L’aiguière d’onyx participe alors à l’épanouissement de l’art français en Europe.

L’onyx demeure également apprécié à l’époque des Bourbons. La favorite d’Henri IV, Gabrielle d’Estrée, possède un pendant d’onyx sur lequelle était gravé l’image du roi. Louis XV a un cachet fait d’onyx, d’or et de cornaline¸ portant la devise « l’amour les assemble ». On y trouve le profil subtil de Madame de Pompadour protégé par un couvercle joliment orné de fruits rouges et de feuillages. 

 

 

 

 

Son nom vient du grec « Onyx » signifiant « ongle ou griffe ».

Une certaine légende romaine raconte l’origine de son nom : alors que la déesse Vénus était en train de dormir, Cupidon, son fils, se servit d’une de ses flèches pour lui faire les ongles. Comme ces derniers ne pouvaient pas disparaître, ils se transformèrent alors en onyx.

 

 

 

L'onyx se forme à basse température dans les roches volcaniques acides ou basiques, dans les fissures de roches ignées et métamorphiques, dans les veines hydrothermales et rarement dans des zones sédimentaires.

 

Parfois l’érosion de ces filons a libéré l’onyx que l’on retrouve sous forme de galets polis par les eaux.

 

 

 

 

L'onyx est souvent noir composé de bandes blanches ou encore combiné de bandes noires et/ou blanches, toutefois, on peut trouver cette pierre dans tous les coloris (sauf le bleu et le violet).

 

 

 

 

L’onyx noir est particulièrement adapté aux signes de la balance, du sagittaire et du capricorne.

Il est associé au chakra racine.

Pierre d’enracinement à la terre, elle ancre les personnes inconstantes dans un mode de vie plus stable et aide à la maîtrise de soi:  le self-control.

L’onyx noir confère de la force et donne confiance en l’avenir, elle soutient dans les situations difficiles et pendant une période d’immense stress mental ou physique.

 

L'onyx noir nous permet de trouver une solution lors d’un bouleversement dans notre vie, qu’il soit positif ou négatif.   

Cette pierre fine aide également à augmenter le sens des responsabilités. Elle constitue un bouclier, l'onyx éloigne la tristesse et apporte la stabilité contre les emprises et les harcèlements néfastes.

De plus, l’onyx noir permet de purifier les énergies karmiques héritées à la naissance. Cette propriété d’emmagasinage des souvenirs physiques rend l’onyx utile pour le travail sur les vies antérieures visant à guérir d’anciens traumatismes et blessures physiques affectant la vie présente.  

 

Attention !

Il faut purifier *  cette pierre toutes les semaines car un port prolongé de la pierre peut engendrer la tristesse, le pessimisme et la morosité ; en prévention l’onyx noir est déconseillé aux femmes enceintes.

 

* procédés de purification plus bas

 

 

 

 

 

 

L’Onyx noir est efficace pour activer la circulation sanguine. Il l’est aussi pour atténuer le mal des oreilles, soulager les otites, ce qui contribue par conséquent à l’amélioration de votre audition.

Cette pierre fine aide à raffermir les ongles ; il revigore, tonifie la peau et les cheveux, d’ailleurs il aide à lutter contre leur chute.

L'onyx noir donne du tonus au cœur, aux reins, à la rate, aux pancréas et aux nerfs. 

Pour finir, il aide à stimuler le processus de convalescence après une intervention chirurgicale.

 

Avertissement :

La lithothérapie est une médecine douce qui rentre dans le cadre des thérapies alternatives énergétiques, elle ne remplace pas la médecine dite moderne. Les vertus et propriétés données sont tirées de retours d’expériences d’utilisateurs, de cultures et d’ouvrages de référence dans le domaine.

Pour tout problème médical, veuillez consulter votre médecin.

 

 

 

 

 

Lorsque l’on achète une pierre montée ou non en bijou, ou que l’on nous l’offre, elle doit être purifiée afin de la décharger de toutes les influences qu’elle a subies depuis son extraction du sol jusqu’à ce qu’elle arrive entre vos mains.

Une purification est toujours suivie d’un rechargement.

En effet, en absorbant les énergies négatives et en véhiculant leurs vertus positives, les minéraux perdent progressivement de leurs efficacités.

En l’absence d’un entretien régulier, ils n’agissent plus correctement et finissent par avoir une inactivité totale voire même transmettre des énergies polluées et polluantes.

Elles se chargent plus ou moins fortement en fonction de l’environnement et de votre état personnel. De ce fait, Il est nécessaire de purifier une pierre à chaque fois qu’elle est confrontée à un conflit ou un événement fortement négatif (dépression, maladie … par exemple).

D’une façon générale, une purification et un rechargement hebdomadaire sont conseillés mais pourront être effectués dès que l’on sent que le minéral a une action moindre.

Pour purifier l'onyx noir, il suffit de plonger le bijou ou la pierre pendant quelques heures dans un verre d’eau distillée ou déminéralisée (afin d’éviter que la pierre ne se recouvre d’un dépôt de minéraux présents dans l’eau au fil du temps) dans lequel on dissoudra une demi-cuillère à café de sel. À défaut on peut utiliser de temps en temps l’eau du robinet. 

À long terme, pour éviter d’abîmer les autres composants du bijou, penser à alterner la méthode de purification : vous pouvez mettre un récipient où sera déposé votre bijou, dans un plus grand récipient, où sera placé du gros sel, celui-ci ne sera donc pas directement en contact avec le sel, un verre dans un bol par exemple (il doit obligatoirement être en verre, c’est important car c’est un matériau qui permet la conductivité de l’énergie). Laisser agir quelques heures.

Pour recharger l'onyx noir, exposer votre bijou ou pierre une heure maximum à la lumière du soleil. Vous pouvez également le laisser reposer sur un amas ou une géode de cristal de roche (druse) pendant 24 heures à n’importe quel moment de la journée.

 

Retrouvez plus de méthodes de purification et de rechargement sur la page lithothérapie.

 

 

 

Voir les produits associés

 

Partager :