Obsidienne dorée

 

L’obsidienne est un minéral qui est utilisé depuis des millénaires par l’homme.

Tout au début, à l’âge de pierre, les humains s’en servaient principalement pour fabriquer des armes (couteaux, lances, flèches, haches) même si l’on a trouvé de l’obsidienne polie et utilisée pour confectionner des miroirs rustiques.

Dès 7000 av. J.-C., l’obsidienne est aussi employée en chirurgie grâce à la qualité de son coupant, notamment pour faire des trépanations (opérations qui consistent à trouer ou retirer un morceau d’os crânien pour avoir accès au cerveau).

La présence de l’obsidienne a été relevée dans de nombreuses civilisations et on sait que, 8000 ans av. J.-C., des réseaux de commerce et de transport d’obsidienne existaient déjà entre le sud de la France et l’Italie. En Mésopotamie, on a découvert des lames d’obsidienne datant de 5000 av. J.-C. Dans l’Égypte antique, l’obsidienne était utilisée pour fabriquer des bijoux et des outils, mais aussi pour pratiquer les circoncisions.

L’obsidienne était également particulièrement présente en Amérique, tout d’abord au Mexique où elle était partie prenante de la société puisqu’elle servait à fabriquer outils, bijoux, armes, objets décoratifs et qu’on la trouvait dans tous les domaines de la vie : guerre, religion et commerce.

 
Une arme, dont le nom était macuahuitl, était particulièrement redoutée : c’était une épée en bois portée par les guerriers d’élite, dont le tranchant de la lame était formé de plusieurs longues obsidiennes et qui servait autant à couper qu’à scier.
 
 

L’obsidienne était encore plus importante chez les Aztèques puisque selon la légende, la Terre mère Coatlicue aurait créé la Lune, Coyolxanuhqui, et les étoiles avec une lame d’obsidienne.

Elle était aussi associée au dieu Tezcatlipoca, littéralement « miroir fumant », qui était le plus craint des dieux et qui était le symbole de la nuit, de la guerre, de la discorde et de la sorcellerie. Il portait sur lui un miroir d’obsidienne qui lui permettait de lire l’avenir et de voir dans le cœur des hommes.

Les Aztèques en ont fait un rituel pendant lequel ils versaient de l’eau sur un miroir d’obsidienne afin de prédire l’avenir selon les formes dessinées par les reflets. Ils réduisaient aussi l’obsidienne en poudre qu’ils utilisaient pour panser les plaies.

En Amérique du Nord, la tribu indienne des Navajos considère que l’obsidienne est l’une des quatre pierres sacrées, chaque pierre étant reliée à une montagne (aujourd’hui le mont Hesperus dans le Colorado). De plus, selon certains de leurs mythes autour de la création, le cœur des hommes fut fabriqué par les dieux avec de l’obsidienne.

En outre, pour les chrétiens, l’obsidienne est le symbole de la vérité, de la sagesse et de la convergence entre l’esprit et la matière.
Aujourd’hui, on trouve de l’obsidienne dans les touches de piano et les pièces du jeu d’échecs.

 

 

 

 

Selon Pline l'ancien, son nom viendrait de Obsius, personnage de la Rome antique qui aurait signalé en premier la présence de cette roche, en Éthiopie, mais les linguistes relient ce nom au latin obsidio, « cerné » (les cassures de l'obsidienne présentant des cernes).

 

 

 

*  Il existe différentes variétés comme l'obsidienne œil céleste, l'obsidienne flocon de neige, l'obsidienne larme d'apache, l'obsidienne acajou, l'obsidienne arc en ciel ou encore l'obsidienne argentée.

 

 

 

 

L'Obsidienne est un verre naturel, elle est produite lors d’une émission de lave riche en silice contenant très peu d’eau (- de 3 %). Au moment de sa sortie du volcan, elle subit un refroidissement très rapide qui gèle les mécanismes de cristallisation. "C’est comme un morceau de lave figé lors de sa sortie du volcan". Elle se forme si rapidement que les atomes sont incapables de s'organiser en structures cristallines.

Le résultat donne un verre volcanique avec une texture uniforme sans heurt. En raison du manque de structure cristalline, l’obsidienne à des arrêtes tranchantes et des lames extrêmement fines. C’est un matériel minéral naturel qui a une composition trop complexe pour être composée d’un simple minéral.

L'obsidienne dorée est créée grâce à de petites bulles qui créent une réflectance de couleur or. Elle se produit lorsque les coulées de lave chaude entrent dans de l'eau. De très petites inclusions de vapeur d'eau forment des micros bulles d'air ou de gaz qui se figent avec le refroidissement de la lave. Ce sont ces micros bulles qui provoquent ultérieurement la réflectance de l'or brillant.

 

 

 

 

Sa couleur est noir opaque avec des reflets dorés brillants plus ou moins présents selon sa formation d'origine.

 

 

 

 

L’obsidienne dorée est particulièrement adaptée au signe du lion, du sagittaire et du capricorne.

Elle est associée au chakra sacré et au chakra du plexus solaire.

C’est une pierre extrêmement protectrice : l'obsidienne dorée est un puissant bouclier contre les énergies négatives et les influences néfastes (comme un miroir, elle retourne l’énergie des personnes malveillantes contre elles-mêmes).
Positive, elle permet d'éliminer le pessimisme enraciné profondément et de dépasser les blessures du passé.
 
Cette pierre fine redonne suffisamment d’énergie pour pouvoir accéder à la sérénité de l’esprit.
 
De plus, l’obsidienne dorée est une excellente pierre de spiritualité et de vérité qui nous montre ce qui est caché en nous, elle nous aide à agir sur les émotions, les sentiments refoulés et nous aide à mieux comprendre, réfléchir et penser avec clarté.
 

 

 

 

 

L'obsidienne dorée aide à améliorer la circulation du sang, elle aide également à la guérison des blessures (plaies, foulures, contusions).

Cette pierre fine est utile pour les problèmes de digestion, d’ulcère, de reflux.

De plus, elle aide les hommes ayant des problèmes d’impuissance dû au stress. 

Vous pouvez l’utiliser aussi pour effectuer des massages plantaires qui feront extirper les choses négatives qui sont profondément dissimulées en vous.

L’obsidienne peut être aussi employée pour le massage de la colonne vertébrale. En effet, elle s’avère efficace pour aider à soigner les cartilages, l’ostéoporose et pour protéger les os d’une manière générale.

Enfin, pour une meilleure absorption des vitamines C et D, portez des colliers, des bracelets ou des pendentifs en obsidienne.

 

Avertissement :

La lithothérapie est une médecine douce qui rentre dans le cadre des thérapies alternatives énergétiques, elle ne remplace pas la médecine dite moderne. Les vertus et propriétés données sont tirées de retours d’expériences d’utilisateurs, de cultures et d’ouvrages de référence dans le domaine.

Pour tout problème médical, veuillez consulter votre médecin.

 

 

 

 

 

Lorsque l’on achète une pierre montée ou non en bijou, ou que l’on nous l’offre, elle doit être purifiée afin de la décharger de toutes les influences qu’elle a subies depuis son extraction du sol jusqu’à ce qu’elle arrive entre vos mains.

Une purification est toujours suivie d’un rechargement.

En effet, en absorbant les énergies négatives et en véhiculant leurs vertus positives, les minéraux perdent progressivement de leurs efficacités.

En l’absence d’un entretien régulier, ils n’agissent plus correctement et finissent par avoir une inactivité totale voire même transmettre des énergies polluées et polluantes.

Elles se chargent plus ou moins fortement en fonction de l’environnement et de votre état personnel. De ce fait, Il est nécessaire de purifier une pierre à chaque fois qu’elle est confrontée à un conflit ou un événement fortement négatif (dépression, maladie … par exemple).

D’une façon générale, une purification et un rechargement hebdomadaire sont conseillés mais pourront être effectués dès que l’on sent que le minéral a une action moindre.

 

 

Pour purifier l’obsidienne dorée, il suffit de plonger le bijou ou la pierre pendant quelques heures dans un verre d’eau distillée ou déminéralisée (afin d’éviter que la pierre ne se recouvre d’un dépôt de minéraux présents dans l’eau au fil du temps) non salée car cette pierre ne le supporte pas. À défaut on peut utiliser de temps en temps l’eau du robinet. 

À long terme, pour éviter d’abîmer les autres composants du bijou, penser à alterner la méthode de purification : vous pouvez mettre un récipient où sera déposé votre bijou, dans un plus grand récipient, où sera placé du gros sel, celui-ci ne sera donc pas directement en contact avec le sel, un verre dans un bol par exemple (il doit obligatoirement être en verre, c’est important car c’est un matériau qui permet la conductivité de l’énergie). Laisser agir quelques heures.

Pour recharger l’obsidienne dorée, exposer votre bijou ou pierre une heure maximum à la lumière du soleil. Vous pouvez également le laisser reposer sur un amas ou une géode de cristal de roche (druse) pendant 24 heures à n’importe quel moment de la journée.

 

Retrouvez plus de méthodes de purification et de rechargement sur la page lithothérapie.

 
 

 

 

Voir les produits associés

 

Partager :