Jaspe rouge

 

Le jaspe rouge a été utilisé par les hommes depuis la nuit des temps. Lors de fouilles archéologiques, des paléontologues et archéologues ont découvert de nombreuses traces d’utilisations de ce minéral, remontant à l’ère de la préhistoire. Il servait déjà aux hommes préhistoriques pour la fabrication d’outils. En France, notamment en Bretagne, des fouilles archéologiques ont pu mettre en évidence l’utilisation du jaspe à l’époque paléolithique.

Le jaspe est un minerai assez répandu et qu’on trouve facilement, il a donc été utilisé par un très grand nombre de civilisations.

Dans la haute antiquité égyptienne, le jaspe rouge était directement lié à la fécondation et à la déesse Isis. Les peuples égyptiens ont largement utilisé le jaspe notamment dans la sculpture de statues et d’objets. Des amulettes étaient sculptées à l’aide de ces minerais, par exemple en forme de scarabées, insecte qui symbolisait la vie éternelle.

D’autres amulettes représentant des animaux étaient également taillées en jaspe rouge, comme celles en forme de têtes de serpent qui devaient servir à protéger des morsures. Ces talismans pouvaient être placés autour du cou des défunts pour faciliter leur voyage vers le monde des morts. Cette utilisation du jaspe est décrite dans le chapitre 156 du Livre des morts.

On a retrouvé un très grand nombre de sculptures de l’Égypte ancienne réalisées à l’aide de ce minerai, comme le buste de la reine Tiyi, épouse d’Amenhotep III, qui fut taillé dans du jaspe jaune.

 

Dans la Grèce antique, cette pierre fine était considéré comme lié à Gaia, la déesse primordiale de la terre. On l’utilisait également en tant qu’offrandes pour contenter la déesse de la lune, Callisto. À Rome, on liait étroitement le jaspe à Bona Dea, déesse de la fertilité et de la chasteté. Dans les mythes et légendes des peuples nordiques, il est dit que le pommeau de l’épée de Siegfried, le héros invincible tueur de dragon, était incrusté de jaspe rouge, symbole de courage.

 

Pour les Indiens d’Amérique, le jaspe symbolisait le sang de la terre nourricière et servait à la confection de nombreux bijoux comme des bracelets, des talismans et des amulettes. Ces artefacts pouvaient servir de protection contre les dangers nocturnes. On prêtait également au jaspe rouge des affinités avec l’eau et il pouvait être utilisé lors de rituels pour attirer la pluie. Les colliers en jaspe étaient également portés pour aider à rester en santé physiquement et mentalement.

Au Japon le jaspe était déjà utilisé il y a plus de 10 000 ans pour réaliser des pendentifs sacrés en forme de virgule ou de crocs nommés magatamas. On disait qu’ils renfermaient les âmes de grands guerriers. Ces ornements étaient portés par les prêtres et les nobles comme signe de leur rang social élevé.

Certains sceaux impériaux chinois étaient également réalisés en jaspe et il était également utilisé en tant qu’ornement dans les palais et demeures royales, ainsi que pour la confection de mosaïques et de statues.

D’après la bible, ce minerai ferait partie des 12 pierres qui composent la cuirasse d’Aaron, bien que le jaspe rouge ait été souvent mal identifié au fil des siècles. Dans la culture chrétienne, des légendes racontaient que cette pierre fine venait des gouttes de sang répandues par le Christ lors de sa crucifixion. Suite à ces récits, le jaspe devint très symbolique durant le moyen-âge et il était utilisé pour réaliser des gravures représentant la passion du Christ dans les églises. Le jaspe était également le symbole de la roche sur laquelle le christ bâtit son église, il représente directement l’apôtre Pierre. Saint Jean évoque même dans l’apocalypse un trône fait de jaspe qui accueillerait Jésus, représentant l’éternité et la révélation.

 

 

 

 

Le jaspe tient son nom du grec ancien "Iaspis" et de son latin “jaspidem” qui vient lui-même de l’hébreu Yashepheh, cela signifie "pierre mouchetée". 

Ce nom était celui d’une des gemmes du plastron d’Aaron, qui serait un jaspe vert, variété très rare et très recherchée. Toutefois, Pline l’ancien, naturaliste romain du premier siècle, évoque la transparence de la roche verte dans sa description. Le jaspe étant considéré comme opaque, il est possible qu’il s’agisse d’une erreur d’identification.

 

 

 

 

Le jaspe se forme dans les roches d’origine sédimentaires ou parfois volcaniques, contenant une forte proportion de silice qui lui accorde dureté,mais aussi fragilité, car il est sensible aux chocs, c’est un minéral de transformation qui accueille différents oxydes et qui se modifie selon son environnement.

Il existe énormément de variétés comme le jaspe jaune, orbiculaire, unakite, sanguin, léopard, à fossiles, paysage, kambaba, bicolore…

 

 

 

 

Le jaspe rouge est opaque avec pour certaines pierres des infimes inclusions qui modifie son apparence (hématite, cristal de roche) ; sa couleur varie du rouge brique au rouge modéré sur certaines parties.

 

 

 

 

Le jaspe rouge est particulièrement adapté au signe du bélier.

Il est associé au chakra racine et au chakra du plexus solaire.

Cette pierre fine est réputée pour son bienfait stimulant lié à sa teinte rouge, c’est un symbole naturel de stabilité et de force, il vivifie l’esprit, stimule l’action et l’expression de soi. 

Le jaspe rouge permet de consolider le rapport avec son propre corps et de parvenir à la réconciliation avec celui-ci. Il est directement relié aux énergies telluriques et procure l’énergie vitale nécessaire à l’accomplissement des travaux quotidiens.

Sur le plan spirituel, le jaspe rouge est un élément d’eau qui permet la purification et le renforcement de l’aura. Son utilisation peut stimuler en douceur la production d’énergie, pour redonner de l’entrain aux personnes atteintes de fatigue.

Il est également apte à redonner du courage lors des situations difficiles que nous traversons dans la vie. Il permet d’avoir l’esprit plus alerte, plus vif et stimule la volonté pour redonner la confiance en soi, ainsi que la force et le courage d’affronter les difficultés de l’existence.

Dans le Feng Shui, le jaspe rouge est également reconnu pour ses capacités à attirer réussite et abondance. Il offre une clarté d’esprit qui permet d’anticiper les problèmes avant qu’ils ne s’aggravent et d’éviter certaines situations qui auraient pu se compliquer.

Le jaspe rouge agit directement sur la psychologie, il régule l’émotivité, combat les vibrations négatives et offre une protection contre les mauvaises influences.

De plus, cette pierre fine favorise une ouverture sur le monde. Il permet d’avancer plus tranquillement dans la vie, en se sentant plus en sécurité dans son corps et aide à profiter du moment présent. 

 

 

 

 

Le jaspe rouge est un symbole du principe féminin lunaire, il est directement lié à l’accouchement. Il apporte un effet fortifiant et est utilisé pour accompagner les femmes enceintes durant la grossesse. Il calme les nausées et aide à cicatriser pendant le post-partum. Le jaspe rouge stimule et régule les organes de reproduction ce qui favorise la fécondité. En cas d’interruption de grossesse ou de fausse-couche, cette pierre fine permet également de stabiliser le système hormonal des femmes.

Sur le plan sexuel, le jaspe rouge a un pouvoir dynamisant naturel, il favorise le bien-être et a un effet aphrodisiaque qui augmente l’envie et le plaisir ressenti.

Il est utilisé dans le traitement des maux de ventre, posé sur le chakra du plexus solaire, il favorise le transit et permet d'aider à calmer les douleurs liées au foie, à la rate et à l’estomac.

 

Avertissement :

La lithothérapie est une médecine douce qui rentre dans le cadre des thérapies alternatives énergétiques, elle ne remplace pas la médecine dite moderne. Les vertus et propriétés données sont tirées de retours d’expériences d’utilisateurs, de cultures et d’ouvrages de référence dans le domaine.

Pour tout problème médical, veuillez consulter votre médecin.

 

 

 

 

 

 

Lorsque l’on achète une pierre montée ou non en bijou, ou que l’on nous l’offre, elle doit être purifiée afin de la décharger de toutes les influences qu’elle a subies depuis son extraction du sol jusqu’à ce qu’elle arrive entre vos mains.

Une purification est toujours suivie d’un rechargement.

En effet, en absorbant les énergies négatives et en véhiculant leurs vertus positives, les minéraux perdent progressivement de leurs efficacités.

En l’absence d’un entretien régulier, ils n’agissent plus correctement et finissent par avoir une inactivité totale voire même transmettre des énergies polluées et polluantes.

Elles se chargent plus ou moins fortement en fonction de l’environnement et de votre état personnel. De ce fait, Il est nécessaire de purifier une pierre à chaque fois qu’elle est confrontée à un conflit ou un événement fortement négatif (dépression, maladie … par exemple).

D’une façon générale, une purification et un rechargement hebdomadaire sont conseillés mais pourront être effectués dès que l’on sent que le minéral a une action moindre.

 

Pour purifier le jaspe rouge, il suffit de plonger le bijou ou la pierre pendant quelques heures dans un verre d’eau distillée ou déminéralisée (afin d’éviter que la pierre ne se recouvre d’un dépôt de minéraux présents dans l’eau au fil du temps) dans lequel on dissoudra une demi-cuillère à café de sel. À défaut on peut utiliser de temps en temps l’eau du robinet. 

À long terme, pour éviter d’abîmer les autres composants du bijou, penser à alterner la méthode de purification : vous pouvez mettre un récipient où sera déposé votre bijou, dans un plus grand récipient, où sera placé du gros sel, celui-ci ne sera donc pas directement en contact avec le sel, un verre dans un bol par exemple (il doit obligatoirement être en verre, c’est important car c’est un matériau qui permet la conductivité de l’énergie). Laisser agir quelques heures.

Pour recharger le jaspe rouge, exposer votre bijou ou pierre une heure maximum à la lumière du soleil. Vous pouvez également le laisser reposer sur un amas ou une géode de cristal de roche (druse) pendant 24 heures à n’importe quel moment de la journée.

 

Retrouvez plus de méthodes de purification et de rechargement sur la page lithothérapie.

 

 

 

 

Voir les produits associés

 

Partager :