Calcédoine

 

La calcédoine a été découverte en Asie mineur (Turquie) en 4000 avant Jésus-Christ.

À cette époque, les babyloniens et les assyriens se servaient de cette pierre pour la conception d’outils primaires, ou encore pour créer des sceaux-cylindres en protège documents.

Plus tard à l’âge de bronze, les minoens perpétuaient la tradition du sceaux. La calcédoine était privilégiée à cette utilité du fait de sa faible adhérence à la cire lors de son application.

Chez les romains, la calcédoine s’illustrait au quotidien et était portée pour ses croyances : l’apport de la parole et de l’éloquence. Le romain et orateur Cicéron en aurait porté une lors de chacune de ses interventions. Les romains utilisaient également la calcédoine pour faire des offrandes, des bracelets, des colliers, des broches et des bagues.

De leur côté, les égyptiens ont également laissé de beaux objets confectionnés dans cette pierre.

 

La calcédoine est reprise dans les plus grandes Saintes Écritures. Étant descendue des cieux, elle est citée dans la Bible comme étant le troisième fondement de la muraille de Jérusalem. Dans la Torah, la calcédoine compte parmi les pierres ornementales utilisées dans le pectoral du jugement.

Enfin, selon certains musulmans, le prophète Mahomet recommandait à tous ceux qu’il croisait de porter l’agate (famille de la calcédoine) pour attirer la richesse.
 
Bien plus tard au moyen-âge, l’abbesse Hildegarde de Bingen recommandait la pierre calcédoine bleue pour ses vertus qui calmaient la susceptibilité, l’énervement et les tendances colériques. Déjà à cette époque, les colères étaient considérées comme source de trouble à terme et en ce sens, la calcédoine écartait les ces troubles liées à ces causes potentielles. L’abbesse répandait le message suivant : « Si une personne porte sur elle une calcédoine, il faut qu’elle le fasse de sorte que la pierre soit en contact avec la peau, si possible le trajet d’une veine ». Au fil des siècles, la calcédoine perdit peu à peu d’attrait auprès des hommes et ne fut plus qu’utilisée à des fins ornementales à la renaissance.
 
 

 

 

La calcédoine porte son nom de l’ancien port de la ville de Kalkêdôn (Chacédoine, actuellement Kadıköy en Turquie), du fait des nombreux gisements qui s’y trouvaient.

 

 

 

La Calcédoine a une formation postvolcanique, elle apparaît dans les sources chaudes, les croûtes d’altération et les zones sédimentaires. Elle est abondante dans les roches d’origine volcanique (basaltes, rhyolites) et dans des zones d’oxydation de minerais.

 

 

Sa variante de couleur va du bleu au mauve pâle, mais aussi du gris-bleu au gris-vert en passant par le gris-blanc. L'orsqu’on utilise le terme calcédoine, en joaillerie notamment, il s’agit en général des pierres translucides monochromes, blanches, grises ou bleutées.

Par ailleurs de nombreuses calcédoines sont teintées, tirant parti de leur porosité; la teinture des pierres, par imprégnation et chauffage, est tout à fait admise, c’est un procédé autorisé, pour intensifier la couleur..

 

 

 

La calcédoine est particulièrement adaptée aux signes du capricorne et du cancer.

Elle est associée au chakra de la gorge et au chakra frontal.

 La calcédoine est une pierre très positive qui permet d’apporter la douceur et le calme, c’est une pierre très paisible. Elle permet d’atténuer les tristesses, les pleures et les chagrins.

Cette pierre est recommandée pour les personnes pouvant connaître des excès d’agressivité, d’irritabilité.

En effet, de part ses actions d’apaisement, la calcédoine évite les emportements excessifs et renforce la diplomatie. Elle atténue également toutes formes de provocation verbale.

Elle facilite en ce sens les personnes timides en favorisant leur capacité d’expression. La communication et le dialogue sont alors au profit de la personne qui la porte et cela permet une meilleure compréhension et concentration chez elle.

Sur une dimension un peu plus spirituelle, la calcédoine représente l’innocence dans les travaux de recherche spirituels. Elle permet tout à chacun de se projeter dans les sphères spirituelles les plus hautes en toute sécurité, sans stress ni inquiétude. Cette pierre favorise l’expression de la créativité notamment sur le plan artistique, tout en développant les perceptions plus sensibles.

 

 

 

La calcédoine aide à calmer les douleurs rencontrées au niveau du larynx. Elle estompe les enrouements et aide à atténuer les bégaiements. Elle permet la détente des cordes vocales tout en allégeant les tensions de la gorge. En cas de fracture, la calcédoine va aider à une meilleure cicatrisation, en la frottant délicatement sur la zone. 

Cette pierre fine est également utile pour aider à faire baisser la fièvre, à atténuer les allergies aux plantes, au foin entre autres.

Chez les femmes récemment accouchées, la calcédoine pourrait aider à stimuler la production de lait pour les mères qui allaitent.

Enfin, elle agit sur les yeux : en calmant leur irritation et la dilatation des vaisseaux sanguins de l’iris.

 

Avertissement :

La lithothérapie est une médecine douce qui rentre dans le cadre des thérapies alternatives énergétiques, elle ne remplace pas la médecine dite moderne. Les vertus et propriétés données sont tirées de retours d’expériences d’utilisateurs, de cultures et d’ouvrages de référence dans le domaine.

Pour tout problème médical, veuillez consulter votre médecin.

 

 

 

 

 

Lorsque l’on achète une pierre montée ou non en bijou, ou que l’on nous l’offre, elle doit être purifiée afin de la décharger de toutes les influences qu’elle a subies depuis son extraction du sol jusqu’à ce qu’elle arrive entre vos mains.

Une purification est toujours suivie d’un rechargement.

En effet, en absorbant les énergies négatives et en véhiculant leurs vertus positives, les minéraux perdent progressivement de leurs efficacités.

En l’absence d’un entretien régulier, ils n’agissent plus correctement et finissent par avoir une inactivité totale voire même transmettre des énergies polluées et polluantes.

Elles se chargent plus ou moins fortement en fonction de l’environnement et de votre état personnel. De ce fait, Il est nécessaire de purifier une pierre à chaque fois qu’elle est confrontée à un conflit ou un événement fortement négatif (dépression, maladie … par exemple).

D’une façon générale, une purification et un rechargement hebdomadaire sont conseillés mais pourront être effectués dès que l’on sent que le minéral a une action moindre.

 

 

Pour purifier la calcédoine, il suffit de plonger le bijou ou la pierre pendant quelques heures dans un verre d’eau distillée ou déminéralisée (afin d’éviter que la pierre ne se recouvre d’un dépôt de minéraux présents dans l’eau au fil du temps) dans lequel on dissoudra une demi-cuillère à café de sel. À défaut on peut utiliser de temps en temps l’eau du robinet. 

À long terme, pour éviter d’abîmer les autres composants du bijou, penser à alterner la méthode de purification : vous pouvez mettre un récipient où sera déposé votre bijou, dans un plus grand récipient, où sera placé du gros sel, celui-ci ne sera donc pas directement en contact avec le sel, un verre dans un bol par exemple (il doit obligatoirement être en verre, c’est important car c’est un matériau qui permet la conductivité de l’énergie). Laisser agir quelques heures.

Pour recharger la calcédoine, exposer votre bijou ou pierre une heure maximum à la lumière du soleil. Vous pouvez également le laisser reposer sur un amas ou une géode de cristal de roche (druse) pendant 24 heures à n’importe quel moment de la journée.

 

Retrouvez plus de méthodes de purification et de rechargement sur la page lithothérapie.

 

 

 

Voir les produits associés

 

Partager :