Améthyste

 

Dans l’Antiquité, les Grecs et les Romains buvaient dans des coupes en améthyste pour se prémunir des effets de l’ivresse, ceci en lien avec la légende évoquée dans la partie " l'origine de son nom".

Mais l’améthyste était déjà présente chez les Égyptiens qui l’utilisaient fréquemment pour la conception de bijoux funéraires. En outre, ils y avaient aussi recours sur les bords du Nil lors des périodes de sécheresse en tant que pierre de pluie. Un sorcier posait la pierre dans l’eau du Nil, puis récitait une incantation demandant de faire tomber la pluie à l’endroit qu’il indiquait avec une baguette en roseau.

Les Hébreux l’appelaient « ahlamah », ce qui signifie rêve. En effet, ils lui prêtaient le pouvoir de provoquer des rêves agréables et des visions prémonitoires. Si une améthyste apparaissait dans un rêve, c’était un signe de bonne fortune.

Mais l’améthyste est avant tout très liée à la chrétienté.

Tout d’abord, Joseph aurait offert un anneau orné d’une améthyste à Marie, ce qui en fait un symbole de pureté, de chasteté, de sincérité et d’humilité.

Ces symboles sont même renforcés par le fait que, selon l’Histoire, Saint Valentin, le prêtre martyr ayant vécu à Rome au IIIe siècle et qui est à l’origine de la fête des amoureux célébrée le 14 février, avait l’habitude de porter autour du cou une cordelette avec une améthyste. Elle est d’ailleurs présente en abondance au Vatican et est surnommée « la pierre épiscopale » ou « la pierre pastorale », car elle orne les anneaux que portent en toutes circonstances les évêques, cet anneau symbolisant la fidélité de l’évêque à l’Église.

Enfin, on peut mentionner le fait que le plus grand savant de tous les temps, Léonard de Vinci (1452-1519) estimait que l’améthyste avait la faculté de dissiper les pensées négatives et d’exploiter au mieux l’intelligence.

La place de cette pierre est tout autant sacrée dans la religion bouddhiste et apparaît régulièrement dans la conception des chapelets.

Sur un plan symbolique, l’améthyste correspond à la 48e année de mariage (noces d’améthyste).

 

 

Le terme améthyste a des origines grecques : il vient du mot « methystos », qui signifie l’ivresse et qui est précédé du préfixe « a » exprimant l’idée de privation.

Améthyste veut donc dire « sans ivresse ».

Cette signification provient de la légende grecque selon laquelle Dionysos (Bacchus dans la mythologie romaine), le dieu du vin, de la folie et de la démesure, en colère après avoir été insulté par un humain, décida de se venger sur le premier mortel qu’il croiserait.

Ce fut la malheureuse Améthyste qu’il rencontra et sur laquelle il lâcha deux tigres.

Celle-ci, se voyant condamnée, implora l’aide d’Artémis, déesse de la chasse, pour venir la secourir. Artémis sauva la jeune fille en la transformant en statue d’un quartz d’une pureté absolue.

Dionysos, pris de remords, se mit à pleurer et des larmes tombèrent dans sa coupe de vin. Inconsolable et sanglotant, il renversa sa coupe sur la statue qui prit alors une teinte violette.

 

 

Deux contextes géochimiques favorisent sa cristallisation. Dans les effusions volcaniques, exclusivement basaltiques car plus pauvres en silice, l'améthyste tapisse les parois de géodes qui peuvent parfois dépasser les 10 mètres !

Dans les intrusions plutoniques (granites, pegmatites), elle emplit les filons hydrothermaux. Dans les deux contextes, elle cristallise tardivement à basse température, de 75 à 195 C°. En raison de sa dureté et de sa stabilité physico-chimique, on peut aussi la trouver en gisements secondaires, dans des alluvions, dans des gneiss ou dans des quartzites.

 

 

L'améthyste varie entre diaphane et translucide, entre une teinte violacée et pourpre, ce qui est principalement du aux impuretés de fer que l’on peut trouver dans son cristallin. Les variantes de teinte qu’il est possible de trouver pour cette pierre peuvent aller de violet, à bleuâtre, au violet clair.

Il est possible de trouver des tons plus pourpres en fonction de son lieu d’extraction. Une même pierre améthyste peut offrir et offre bien souvent différentes intensités de couleurs, présentant un alliage de bleu, de violet et de rose.

 

 

L'améthyste est particulièrement adaptée au signe du lion, du sagittaire, du capricorne, du verseau et du poisson.

Cette pierre est principalement liée au chakra troisième œil et au chakra couronne

L'améthyste est considérée comme la pierre de l’humilité et la pierre de la sagesse. Elle stimule la créativité, l’imagination et la clarté.

Également, cette pierre joue un grand rôle et favorise la méditation, la concentration, mais aussi l’élévation spirituelle. Elle se charge aussi d’apaiser la colère, la peur, l’anxiété, les angoisses, la tristesse et le chagrin.

 

L'améthyste a aussi pour propriété d’être une pierre de passage qui comprend la séparation. Elle peut être utilisée en cas de perte d’un proche, aussi bien pour celui qui s’en va que pour celui qui reste. Une grande propriété et vertus de l’améthyste est de purifier les lieux et les objets. Elle purifie le corps physique, mais aussi l’aura. Elle accepte et intègre parfaitement les nouveautés, les changements.

Elle sert aussi à recharger certaines pierres. L’idéal est de procéder à ce rechargement avec un amas ou une géode d’améthyste.

 

 

 

L’Améthyste aide à calmer les maux de têtes, en cas de céphalées il est conseillé de s’allonger et de poser le minéral sur votre front ou de le passer sur les zones douloureuses.

Cette pierre fine est aussi connu pour sa capacité à améliorer les affections respiratoires ainsi que l’asthme, il est conseillé de porter votre pierre sous forme de pendentif afin qu’elle soit au plus proche de votre poitrine et vos poumons.

Elle aide à soulager les inflammations, les douleurs musculaires ainsi que les douleurs articulaires.

De plus l’améthyste agit également sur les problèmes de peau, l’acné et favorise la cicatrisation en effleurant le minéral sur les zones souhaitées.

Pour finir, si vous avez des difficultés d’endormissement et/ou un sommeil perturbé, placez votre pierre d’Améthyste sous votre oreiller, celle-ci vous aidera à passer des nuits plus paisibles.

 

Avertissement :

La lithothérapie est une médecine douce qui rentre dans le cadre des thérapies alternatives énergétiques, elle ne remplace pas la médecine dite moderne. Les vertus et propriétés données sont tirées de retours d’expériences d’utilisateurs, de cultures et d’ouvrages de référence dans le domaine.

Pour tout problème médical, veuillez consulter votre médecin.

 

 

 

 

Lorsque l’on achète une pierre montée ou non en bijou, ou que l’on nous l’offre, elle doit être purifiée afin de la décharger de toutes les influences qu’elle a subies depuis son extraction du sol jusqu’à ce qu’elle arrive entre vos mains.

Une purification est toujours suivie d’un rechargement.

En effet, en absorbant les énergies négatives et en véhiculant leurs vertus positives, les minéraux perdent progressivement de leurs efficacités.

En l’absence d’un entretien régulier, ils n’agissent plus correctement et finissent par avoir une inactivité totale voire même transmettre des énergies polluées et polluantes.

Elles se chargent plus ou moins fortement en fonction de l’environnement et de votre état personnel. De ce fait, Il est nécessaire de purifier une pierre à chaque fois qu’elle est confrontée à un conflit ou un événement fortement négatif (dépression, maladie … par exemple).

D’une façon générale, une purification et un rechargement hebdomadaire sont conseillés mais pourront être effectués dès que l’on sent que le minéral a une action moindre.

 

Pour purifier l’améthyste, il suffit de plonger le bijou ou la pierre pendant quelques heures dans un verre d’eau distillée ou déminéralisée (afin d’éviter que la pierre ne se recouvre d’un dépôt de minéraux présents dans l’eau au fil du temps) dans lequel on dissoudra une demi-cuillère à café de sel. À défaut on peut utiliser de temps en temps l’eau du robinet.

À long terme, pour éviter d’abîmer les autres composants du bijou, penser à alterner la méthode de purification : vous pouvez mettre un récipient où sera déposé votre bijoux dans un plus grand récipient, où sera placé du gros sel, celui-ci ne sera donc pas directement en contact avec le sel, un verre dans un bol par exemple (il doit obligatoirement être en verre, c’est important car c’est un matériau qui permet la conductivité de l’énergie). Laisser agir quelques heures.

Pour recharger l’améthyste, exposer votre bijoux ou pierre une heure ou plus à la lumière de la lune.

Attention de ne pas exposer votre pierre directement au soleil ou lors de la pleine lune car votre minéral risquerait de perdre son éclat et de se décolorer.

Vous pouvez également le laisser reposer sur un amas ou une géode de cristal de roche (druse) pendant 24 heures à n’importe quel moment de la journée.

 

Retrouvez plus de méthodes de purification et de rechargement sur la page lithothérapie

 

 

 

 

Voir les produits associés

Partager :